Fontaine de la Rotonde,
Aix-en-Provence, [après 1903]
cote PHO. CPA. AIX. 30

Tombeau [de Joseph] Sec, à Aix : [photographie] / Claude Gondran


Auteur
Gondran, Claude (1823-1913) > Photographe
Date
[entre 1860 et 1913]
Période
19e siècle
Lieu de publication
Aix [Bouches-du- Rhône]
Editeur
Gondran photographe
Description matérielle
1 photographie : épreuve sur papier albuminé ; 24,9 x 18 cm (épreuve) ; 42,4 x 33,6 cm (feuille)

Description
Ce monument, qui a 12 mètres 50 de hauteur, fut élevé, au cours de l'Hôpital, en 1792, par M. Joseph Sec, négociant en bois, décédé le 24 février 1794, qui y a sa sépulture. M. Joseph Sec avait commencé, en 1770, la construction du faubourg Notre-Dame, et il avait versé à la caisse municipale les fonds nécessaires pour l'exécution, en 1787, de la porte ayant la même dénomination, démolie en 1874.
Le mausolée, dont la face extérieure tourne à l'ouest, se compose de deux ordres superposés, dorique et corinthien, avec pilastres. Sur l'entablement, sont sculptés, en bas-relief, la fonte des cloches transformées en monnaie, la fabrication et la représentation de deux assignats : l'un de 100, et l'autre de 200 livres. Une guirlande de vigne, avec une gerbe et une branche d'olivier, décore la partie inférieure. Elle est surmontée de l'inscription suivante, en lettre jadis dorées, sur une plaque de marbre blanc  :

«  1792. L'an IV de la liberté,
le 26 février,
Monument dédié à la municipalité
De cette ville
Observatrice de la loi,
Par Joseph Sec.  »

À la partie supérieure et dans une niche, se trouve une statue de Moïse, montrant les tables de la loi. Sur le socle, un bas-relief représente la nativité de Jésus-Christ. Dans la frise, au-dessus de l'architrave, on lit ces mots  :

« Venez, habitants de la terre, nations, écouter la loi...  »

De chaque côté sont figurées les têtes de saint Pierre et de saint Paul, avec l'épée et les clés symboliques. Le monument est couronné par quatre vases d'où s'échappent des flammes, et pas la statue de la loi, sur un socle orné, en principe, du médaillon de Louis XVI, remplacé, en 1793, par celui de Joseph Sec.
Deux appendices percés de portes, flanquant de chaque côté, la partie principale et sont surmontés, celui de droite, par la statue de l'Europe, et celui de gauche par la statue de l'Afrique. Un bas-relief, à gauche, figurant Jésus et Marie dans l'atelier de saint Joseph, est orné de l'inscription suivante  :

« Sorti d'un cruel esclavage,
Je n'ai d'autre maître que moi,
Mais de ma liberté je ne veux faire usage
Que pour obéir à la loi. »

À droite, un autre bas-relief représente Tobie ensevelissant les morts, avec cette inscription au-dessous  :

« Fidèle observateur de ces lois admirables
Qu'un Dieu lui même a daigné nous dicter,
Chaque jour, à mes yeux, elles sont plus aimables,
Et je mourrais plutôt que de m'en écarter. »

La face opposée du monument, tourné vers l'est, est décorée d'une figure de saint Jean- Baptiste dans une niche, au-dessous de laquelle un bas-relief représente le baptême de Jésus-Christ. Les deux faces visant au nord et au midi sont ornées de divers bas-reliefs reproduisant des sujets tirés des saintes Écritures.
L'auteur du plan du mausolée est M. Barthélémy Sec. On ne connaît pas les noms des sculpteurs et statuaires qui l'ont exécuté.
(Notice de J.B. Gaut, ancien conservateur à la Bibliothèque de la Méjanes)
Sujet
Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) – Monument de Joseph Sec – 19e siècle
Vues d’architecture – 19e siècle
Lieu du sujet
Aix-en-Provence

Classement
Documents iconographiques > Photographies anciennes > Album Gondran

Site de conservation
Bibliothèque Méjanes
Cote
PHO. GON. (1), 60
Note de provenance
Don de Claude Gondran, 1879
Note de l'exemplaire
Photographie montée sur carton
Date de numérisation
2015

Permalien
http://bibliotheque-numerique.citedulivre-aix.com/idurl/1/7116