Fontaine de la Rotonde,
Aix-en-Provence, [après 1903]
cote PHO. CPA. AIX. 30

[Clocher de Saint-Sauveur, restauré] : [photographie] / Claude Gondran


Auteur
Gondran, Claude (1823-1913) > Photographe
Date
[entre 1860 et 1913]
Période
19e siècle
Lieu de publication
Aix [Bouches-du- Rhône]
Editeur
Gondran photographe
Notes
Date d’après l’ornement de la tour, qui date de 1880 selon le Catalogue historial des sanctuaires et établissements religieux d’Aix depuis l’évangélisation jusqu’à l’an 1900 de l’abbé E. Marbot.
Description matérielle
1 photographie : épreuve sur papier albuminé ; 24,8 x 20 cm (épreuve) ; 42,4 x 33,6 cm (feuille)

Contenu
Ce clocher, dont le plan fut dressé et la construction dirigée par l'architecte Pierre de Burle, fut élevé pendant le pontificat du pape Clément V, l'épiscopat de Cabrières de Concos, archevêque d'Aix, et le règne de Robert, comte de Provence. La première pierre en fut posée le 16 juin 1323, par Hugonus Jamelius, archidiacre de la métropole. Les travaux, suspendus à cause de la peste, ne furent repris, après une longue interruption, qu'en 1411, Thomas de Puppio étant archevêque. L'auteur du plan était Pierre de Burle.
Le clocher de Saint-Sauveur est formé par une tour carrée jusqu'au-dessus de la voûte de l'église, octogone à partir de cette hauteur, couronnée par une lanterne, également octogone, de proportions élégantes et d'une gracieuse silhouette. Les longues baies furent garnies de quatre cloches à la partie supérieure et de quatre de moindre dimension à la partie inférieures, en 1430, par l'archevêque Aymon de Nicolaï. La plus grande, qui s'appelait Maime (Maximin) brisée à l'époque de la Ligue, fut refondue, en 1599, par Nicolas Rossignol, de Marseille, et Christophe Bornacel, d'Avignon. Elle pesait 48 quintaux. Toutes les cloches de Saint-Sauveur furent jetées à la fonte, pendant la Révolution, à l'exception de la plus petite, appelée Madelaine, encore suspendue au clocher. C'est celle qu'on fait tourner à toute volée les jours de grande fête.
Grâce à l'initiative de Monseigneur l'archevêque Chalandon, la cathédrale d'Aix fut dotée de deux nouvelle cloches en 1858. Une souscription, faite dans la ville, produisit 10 000 francs, et le conseil municipal vota 1 500 francs. Les cloches coûtèrent 13 000 francs, le déficit de 1 500 francs fut couvert par de nouvelles offrandes faites par la population.
Le baptême eut lieu le 25 novembre 1858.
L'inscription suivante fut gravée sur la plus grande des deux cloches  :
« Je me nomme Marie Immaculée Maximin. Fondue aux frais des généreux habitants d'Aix, j'ai été baptisée par Monseigneur Chalandon, archevêque d'Aix, d'Arles et d'Embrun.
J'ai eu pour parrain M. Émile Rigaud, maire d'Aix, député au corps législatif, et pour marraine Mme Claire Villet de Viaux, épouse de M. Adolphe Delmas, sous-préfet d'Aix . 1858. »
On lit au bas  :
« Je sors de chez Burdin fils aîné, fondeur à Lyon. »
On voit en relief, sur la cloche  : au-devant, un crucifix et derrière la Vierge ; à gauche Saint Maximin, revêtu de ses ornements épiscopaux ; à droite les armoiries de la ville et celles de Monseigneur Chalandon.
La petite cloche a les mêmes ornements en relief que la grande, à l'exception de l'image de saint Maximin. Elle porte l'inscription suivante  :
« Je me nomme Georges. J'ai été, comme ma sœur Marie Immaculée, fondue en 1858, aux frais des généreux habitants d'Aix, et baptisée par Monseigneur Chalandon, archevêque d'Aix.
J'ai eu pour parrain M. J.B. Jules Bargès, adjoint au maire d'Aix, et pour marraine Mme Marie Eugénie Constant, épouse de M. Paul Roux, premier adjoint au maire d'Aix. »
(Notice de J.B. Gaut, ancien conservateur à la Bibliothèque de la Méjanes)

La tour est ici couronnée d’une balustrade gothique et de clochetons en flèche, ce qui permet de dater la photographie comme postérieure à 1880, d’après l’abbé E. Marbot.
Sujet
Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) – Cathédrale Saint-Sauveur – 19e siècle
Paysages urbains – 19e siècle
Lieu du sujet
Aix-en-Provence


Classement
Documents iconographiques > Photographies anciennes > Album Gondran

Site de conservation
Bibliothèque Méjanes
Cote
PHO. GON. (1), 49
Note de provenance
Don de Claude Gondran, 1879
Note de l'exemplaire
Photographie montée sur carton
Date de numérisation
2015

Permalien
http://bibliotheque-numerique.citedulivre-aix.com/idurl/1/7110